< COIN DE CIEL - Heure d'automne COIN DE CIEL – Heure d'automne
 
Heure d'automne

Albert LOZEAU  (1878-1924)
 
Né à Montréal, il étudie à l'Académie Saint-Jean-Baptiste. À l'âge de 18 ans, il est paralysé, ce qui lui permet de développer ses talents littéraires. Émotif, solitaire et nostalgique, il écrit des vers mélancoliques sur la nature, ce qui lui vaudra d'être inclus dans la littérature du terroir. Il était membre de l'École littéraire de Montréal.

 

Interminablement, en file monotone,

Passent par le ciel froid les nuages d’automne.

Dans les branches le vent souffle plaintivement,

Et les arbres sont pris d’un long frissonnement.

Aux rameaux presque nus les feuilles se détachent,

Les feuilles, où l’été, les doux oiseaux se cachent,

Qui font des palais verts et frais à leurs amours, –

Les belles feuilles d’or s’envolent tour à tour...

Tristesse de ce gris dont s’emplit tout l’espace !

Comme ce lourd nuage, une heure lente passe,

Une heure qui se traîne et dont le coeur est las,

Sombre, dolente et morne, et qui ne finit pas...

 

Albert LOZEAU  (1878-1924)

  

 Photo en provenance du Web

 


 

 

 
 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2018