La première fois

Marcelle AUCLAIR (1899-1983)
 

Écrivain français et co-fondatrice du magazine  « Elle », Marcelle Auclair est l'auteur de deux ouvrages populaires de psychologie appliquée nommés: « Le bonheur est en vous » et « La pratique du bonheur ». Ces ouvrages restent aujourd'hui un témoignage important de la vie quotidienne dans les années 1950 et de la vision du bonheur à cette époque.
 

 

 

 

Le même travail, les mêmes obligations, inlassablement répétés, engendrent la fatigue.  Car l’uniformité ne crée pas que l’ennui, elle crée aussi la lassitude, qu’il s’agisse de laver tous les jours la même vaisselle ou de longer tous les jours les mêmes maisons pour aller au même bureau faire la même tâche.

Là encore, le secret du renouveau est en nous ; il faut effacer le souvenir de la veille pour repartir, à chaque aurore, à zéro.

J’ai eu l’occasion d’y réfléchir en ce qui me concerne ; pourquoi les tournées de conférences me fatiguent-elles ?  Prendre le train, défaire une valise, s’habiller, parler, établir des contacts, refaire la valise, reprendre le train, etc., pendant dix jours, cela me tue.  Pour une raison ; je crée moi-même ma fatigue en me remémorant ce que j’ai fait la veille, en laissant hier peser sur aujourd’hui.

Quelle sottise !  La ville dans laquelle j’arrive n’est-elle pas nouvelle, nouveau le public, nouveau même mon texte, qui se modifie suivant l’auditoire ?  Pourquoi, au milieu de tant de nouveautés, ne voir que les gestes automatiques trop souvent répétés ?

Je m’excuse de donner cet exemple à ceux dont l’existence est d’une atroce monotonie, mais n’y a-t-il pas un effort à faire pour nous attacher aux éléments sans cesse renouvelés de la vie la plus plate ?  Tout ce qui est vivant est changeant : il suffit de nous y intéresser.  La mère de famille ne trouvera pas sa vie monotone si elle se passionne pour l’évolution du caractère de ses enfants, un effort pour renouveler les menus rendra plus aimable sa corvée culinaire ; le commerçant fera plus joyeusement sa tâche s’il s’efforce de renouveler la présentation de ses articles, l’employé retournera au bureau sans déplaisir si ses collègues sont pour lui des frères que l’amour qui est en lui aime malgré leurs défauts, s’il se penche sur leurs problèmes avec le désir de les aider.  Et il les aidera, s’il considère à travers leur enveloppe physique, malgré leurs manies, leurs tics, leurs défauts apparents, l’Esprit qui est en eux.

Soyons vivants et tout nous apparaîtra neuf.   La vie est d’une éternelle et prodigieuse beauté.

Application.  Oublions, chaque matin, la routine de la veille pour parcourir le chemin mille fois fait comme si nous le voyions pour la première fois.

 

Marcelle AUCLAIR (1899-1983)

 

Photo en provenance du Web

 


 

 

Retour aux textes

 

Retour à l'accueil

 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2018