Le temps qui passe

Auteur inconnu
 

 
 

 

Le temps qui passe
Creuse rides et sillons
Dans les prés, dans les montagnes et sur nos visages.
Le temps qui passe
Courbe les droites les plus fières
Et alourdit nos pauvres vertèbres.
Mais regarde au fond de tes yeux,
Une étincelle sommeille,
C'est l'enfant qui soudain se réveille,
L'enfant qui se joue de tout,
Du temps qui passe et qui rend fou.

 

Auteur inconnu

 

Texte et photo en provenance du Web

 


 

 

Retour aux textes

 

Retour à l'accueil

 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2016